Archives pour l'étiquette tourisme

Cuba, perle des Caraïbes

Par Brunelle Abonnenc 

Je me promenais un jour à la Foire Internationale de Montpellier à la recherche de petits gadgets à acheter quand tout à coup, j’ai entendu de la musique et des rires. Curieuse, je me suis approchée et j’ai découvert une ambiance de fête, de danse et de joie qui m’a tout de suite donné le sourire ! Ça y est, j’avais trouvé la destination de mes prochaines vacances : Cuba ! Alors, vite, mon mari et moi avons fait nos valises et nous voilà partis pour deux semaines d’un voyage fort en émotion. Petit récit d’une expérience inoubliable.
25 février, arrivée à Cuba, cette perle des Caraïbes qui fait tant rêver…Température en France 7°, ici 30°. Je crois que nous allons beaucoup aimer cet endroit !
Quand on arrive à La Havane, la capitale, on est tout de suite fasciné par l’atmosphère qui y règne. La ville, tout comme l’île elle-même, semble figée(1) dans le temps. Les vieilles voitures américaines et les façades colorées des immeubles coloniaux lui donnent un charme fou.
Il faut dire que l’île possède une histoire particulière. Entre conquête espagnole, dictature, révolution et embargo américain, Cuba se développe tout doucement. Internet est très difficile d’accès : drôle d’expérience que de s’adosser(2) aux murs des hôtels, pour espérer capter un peu de wi fi ! La population doit aussi toujours utiliser des tickets de rationnement(3) pour vivre (un peu de riz, des haricots, de l’huile…) et l’entretien des bâtiments laisse à désirer(4). Etonnant contraste entre les hôtels de luxe et les vieilles maisons coloniales habitées mais qui tombent en ruine. L’histoire de l’île se nourrit de toutes les influences possibles : espagnole, africaine, indienne, américaine, et dispose d’une richesse culturelle étonnante.

La vie n’est pas facile tous les jours mais les Cubains montrent toujours leur joie de vivre. La musique est présente partout où nous allons. Salsa, conga, rumba, de six heures du matin jusqu’au bout de la nuit ! Et puis les Cubains sont toujours là pour vous aider, même nous, deux petits touristes perdus au milieu de la ville. Les maîtres-mots(5), ce sont vraiment la chaleur humaine et la convivialité. D’ailleurs, nous avons pu nous en rendre compte tout au long de notre voyage. Effectivement, nous avons dormi dans des casas particulares, c’est-à-dire chez l’habitant. Nous avons vraiment pu vivre au cœur des familles cubaines, partager leur réalité et nous nous sommes toujours sentis comme chez nous.

Nous avons aussi beaucoup voyagé dans des taxis collectifs. Le principe : le taxi ne part que s’il est complet, cela permet de réduire le prix. On est souvent tous serrés comme des sardines mais c’est drôle et c’est surtout l’occasion de pratiquer notre espagnol qui, j’avoue, était un peu rouillé(6) ! Nous y avons fait d’incroyables rencontres et beaucoup discuté de politique avec les chauffeurs. Mais attention, sujet sensible !
Après La Havane, nous avons visité Vinales, petite ville aux sublimes paysages sauvages de collines et de forêts. Nous avons eu la chance de nous balader à cheval à travers les fameux champs de tabac, qui servent à faire les meilleurs cigares du monde, disent les Cubains. Et aussi de nous rafraîchir dans de superbes cascades. Nous avons un peu esquivé(7) Varadero et sa côte trop touristique et sommes vite arrivés à Trinidad. Berceau de la culture afro-cubaine, ses rues pavées(8) et ses maisons colorées sont magnifiques.
Mais que serait Cuba sans ses plages ! Là-bas, on les appelle des cayos : mini-îles paradisiaques toutes proches des terres et souvent accessibles en bateau. Comme il fait bon se dorer au soleil en sirotant un bon mojito, mon cocktail préféré : rhum, citron, sucre, menthe et glace pilée ! Mmmhh ! Et pour manger, pas d’inquiétude : la nourriture est simple mais délicieuse, riz et haricots noirs, arroz moro, et petites fritures de manioc ou malenga. Les amoureux des fruits exotiques comme moi seront aussi servis : goyave, banane, papaye, pastèque, ananas, il y en a pour tous les goûts !

Pour finir, nous avons écumé(9) les petits marchés traditionnels, pour remplir nos valises de souvenirs, de soleil, de chaleur, de bonne humeur, de détente et de partage. Mais il est difficile de résumer un si beau voyage en si peu de lignes. J’aurais des milliers de choses à vous raconter tant notre expérience a été extraordinaire. Tellement de personnes incroyables rencontrées et de petites aventures nous sont arrivées ! C’est avec des images plein la tête et le cœur que nous sommes rentrés en France. Alors je n’ai qu’une chose à vous conseiller : voyagez ! Le voyage est un lent professeur mais on a toute la vie pour apprendre.

téléchargez gratuitement la version imprimable de Voyage

Je souhaite recevoir la newsletter

 

 

 

Lexique

1. figée (adj. f.s.) : bloquée, immobile
2. s’adosser (v.) : appuyer son dos
3. rationnement (n. m.s.) : limitation de distribution
4. laisse à désirer : n’est pas très bon
5. maîtres-mots (n. m.p.) : mots-clés, mots les plus importants
6. rouillé (adj. m.s.) : oublié
7. avons esquivé (v. esquiver) : avons évité
8. pavées (adj. f.p.) : recouvertes d’un revêtement dur,
de pierres plates
9. avons écumé (v. écumer) : avons parcouru

L’art du jardin à l’anglaise

Développé au début du XVIIIe siècle, le jardin anglais s’inspire du romantisme. A l’opposé du jardin français, très cadré et symétrique, il est fondé sur une esthétique qui crée une sensation de liberté et de rêverie. Bien qu’il soit fait par la main de l’homme, le jardin anglais met en valeur la nature, en associant de nombreuses espèces de fleurs, arbres et massifs dans une composition qu’on pourrait supposer sauvage et naturelle.

Souvenirs de vacances

Le monde est beau ! Chaque jour, nous pouvons tous le vérifier ! Grâce aux réseaux sociaux, nous avons proposé à nos lecteurs de partager quelques photos de leurs vacances avec vous, lecteurs de LCFF. Voici de magnifiques images d’Italie, de Grèce, d’Espagne…

téléchargez gratuitement la version imprimable de LCFF54 Tourisme

Je souhaite recevoir la newsletter