Archives pour l'étiquette recette

Pâtisseries anglosaxonnes à la française

Mary Cherry est une jeune Montpelliéraine passionnée de cuisine et en particulier, de cupcakes. En 2013, elle a ouvert sa propre boutique et propose à sa clientèle toutes sortes de petits gâteaux ainsi que des sucettes-gâteaux, des biscuits et même des gâteaux de mariage !

marycherry

Je ne me rappelle pas vraiment la première fois que j’ai touché un fouet ou une casserole. Depuis que je suis petite, je cuisine avec mon père, le spécialiste à la maison. Ayant plutôt le palais sucré(1), je me suis vite tournée vers la pâtisserie. Je suis née à Montpellier, dans le sud de la France, mais avec une tante professeur d’anglais, je passais beaucoup de temps en Angleterre. Et oui, c’est une histoire de famille, comme souvent !

J’ai toujours été attirée par la culture anglo-saxonne. Je lisais en anglais, regardais des films en anglais, et surtout, j’essayais de manger anglais pour vraiment m’imprégner de la culture. C’est donc tout naturellement que mon penchant(2) pour le sucre m’a amenée vers les cupcakes et autres cookies. Mes premiers cupcakes, je les ai faits petite, avec peu de moyen mais beaucoup d’envie. Aujourd’hui, faire des gâteaux est devenu mon métier. J’ai donc évolué et j’ai dû adapter mes recettes aux palais(3) français, qui n’ont pas les mêmes envies que ceux de nos voisins anglophones ! Quand, en Angleterre, on va travailler avec des crèmes au beurre, des couleurs criardes(4) et des gâteaux lourds, en France on va préférer quelque chose de plus naturel, plus léger et raffiné. Quand j’ai commencé à faire des cupcakes, je faisais les recettes traditionnelles : une génoise fourrée, et bien sûr une buttercream, littéralement crème au beurre, dont les ingrédients sont du beurre et du sucre glace. Pas très diététique ! J’y ajoutais du colorant, et même si c’était une crème à la vanille, j’y mettais du vert, du bleu, du rose…De vrais cupcakes traditionnels mignons à souhait(5) !
Mais quand j’ai commencé mon business en France, je me suis vite rendue compte que pour mes clients francophones, ça ne passerait pas du tout(6)! Beaucoup de mes clients étrangers n’aimaient pas non plus la lourdeur des cupcakes et des gâteaux traditionnels.
J’ai donc essayé plusieurs recettes différentes et j’ai revu(7) l’aspect visuel des gâteaux. Je travaille toujours des crèmes avec du beurre, mais bien plus légères ! Je fourre(8) mes gâteaux avec des préparations maison ou artisanales, et la couleur de la crème correspond au goût (rose pour la framboise, par exemple).

Il n’y a pas une seule recette miracle pour faire des cupcakes. Le principe de ce petit gâteau : une base de génoise cuit dans une petite caissette en papier individuel, surmontée d’une crème décorée. Vous pouvez utiliser la recette du gâteau de votre grand-mère ou de votre quatre-quarts préféré, peu importe ! Pareil pour la crème : une crème au beurre, de la chantilly, une crème à base de mascarpone, le but est qu’elle tienne sur le gâteau ! Vous pouvez la disposer sur le gâteau avec une poche à douille, à la spatule ou à la cuillère. Quelques perles en sucre sur le dessus et le tour est joué(9) ! Les plus expérimentés pourront tenter des décors plus impressionnants. Mais le but d’un cupcake, c’est qu’il soit mignon et bon ! Libre à vous d’y mettre des colorants, de le fourrer…C’est ce que j’aime dans ces petits gâteaux, ils font appel à la créativité de chacun !

J’ai commencé avec les cupcakes, mais je propose maintenant beaucoup de pâtisseries différentes dans mon salon de thé, pour certaines plus françaises, ça dépend des saisons et… de mes envies. J’aime le mélange culturel et travailler différents produits de tous les horizons me ravit(10) !
Je vous donne ici une de mes recette fétiche : une génoise vanille moelleuse et une crème légère, sans beurre ! À vous de jouer !

Le cupcake

  • 115 gr de beurre
  • 200 gr de sucre
  • 2 œufs
  • 165 gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 125 ml de lait
  • 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  1. Préchauffez le four à 160 degrés.
  2. Mélangez le beurre et le sucre.
  3. Ajoutez les œufs un à un.
  4. Ajoutez la farine et la levure.
  5. Ajoutez le lait et l’extrait de vanille.
  6. Répartissez la préparation dans les caissettes.
  7. Enfournez pendant 20 à 25 minutes.
  8. Sortez du four et laissez refroidir.

Le glacage

  • 115 gr de cream cheese
  • 60 gr de sucre glace
  • 230 gr de crème liquide
  • 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille
  1. Battez le cream cheese et le sucre glace.
  2. Ajoutez la crème liquide et l’extrait de vanille.
  3. Battez jusqu’à ce que le mélange soit bien monté.

Décorez et… régalez-vous !

Lexique
1. ayant le palais sucré (exp.) : préférant les aliments sucrés
2. penchant (n. m.s.) : préférence
3. palais (n. m.p.) : goûts
4. criardes (adj. f.p.) : fortes, violentes
5. à souhait (adv.) : autant qu’on le désire
6. ça ne passerait pas du tout (exp.) : ça ne conviendrait pas  du tout
7. ai revu (v. revoir) : ai changé
8. fourre (v. fourrer) : remplis
9. le tour est joué (exp.) : voilà, c’est fait !
10. ravit (v. ravir) : fait plaisir

téléchargez gratuitement la version imprimable de PORTRAIT 53

Je souhaite recevoir la newsletter

Le Saint-Honoré

Florence Teste

Lutèce était une ville romaine ; elle est devenue Paris en 310 en raison du nom du peuple gaulois qui vivait dans cette région, les Parisii. Le centre le plus ancien se trouve sur l’île de la Cité. La ville s’est ensuite étendue. A la fin du XVIIe siècle, c’est vers le faubourg Saint-Honoré qu’elle se développe. De riches banquiers y font construire de magnifiques hôtels particuliers.

Pour lire la suite…

Sandwichs gastronomiques

Ce n’est pas parce qu’on part en voyage et qu’on va manger sur le pouce qu’on est obligé de se contenter d’une tranche de jambon avec un morceau de pain ! Voici quelques recettes que vous pouvez facilement préparer à l’avance et emporter pour vous régaler sur une aire d’autoroute ou au détour d’un champ.

Croque-monsieur au saumon
Ingrédients
4 grandes tranches de saumon fumé
120 g de fromage frais (type St Moret)
2 courgettes
8 tranches de pain de mie
50 g de pousses d’épinards
40 g de beurre
1 cuil. à soupe de farine

Pour lire la suite…