Archives pour l'étiquette cinéma français

Les humoristes francophone

Comme dans le monde anglophone, et souvent en en reprenant les mêmes codes, la francophonie n’est pas en reste(1) en ce qui concerne le nombre d’humoristes prêts à vous faire tordre de rire ! Je vous propose ici un petit panorama des meilleurs humoristes francophones, des plus connus aux petits nouveaux … Sachez qu’il a été assez dur de faire des choix, étant donné leur grand nombre !

Dany Boon
Il est à la fois humoriste, acteur, scénariste, réalisateur et producteur. Originaire d’Armentières (Nord), il tire une partie de ses ressorts comiques des différences entre le nord et le sud de la France. Il était déjà connu du grand public depuis les années 90 mais son film Bienvenue chez les Ch’tis (2008) l’a propulsé au plus haut niveau du cinéma français : plus de vingt millions d’entrées ! Depuis, il a réalisé plusieurs autres films, dont Raid dingue (2017) qui a récemment reçu le premier César du public. Son dernier, La ch’tite famille, vient de passer la barre des cinq millions d’entrées après à peine quatre semaines en salle.

Gad Elmaleh
Humoriste, acteur et réalisateur de nationalités marocaine, canadienne et française. Sa révélation comique a lieu vers 1996, lorsqu’il fait partie de l’équipe de la matinale d’Arthur (un autre animateur-humoriste) sur la radio Europe 2. Gad joue souvent de ses origines marocaines, avec tous les clichés liés aux Maghrébins. Puis il enchaîne les rôles sur scène, et au cinéma. Son spectacle L’autre c’est moi est repris au Maroc, en France, en Belgique et en Suisse. Puis dans le cadre du festival Juste pour rire en 2007, il présente au Québec pour la première fois son autre spectacle à grand succès, Papa est en haut. Depuis 2017, suite à une tournée aux Etats-Unis, Gad propose un nouveau spectacle en anglais, American dream, qui est distribué sur la chaîne Netflix. Il a également des talents de musicien hors pair.

Kev Adams
C’est un humoriste et acteur français très célèbre et très en vue, surtout auprès des jeunes. Il a été repéré en 2009 et a débuté sur scène avec des textes très liés au monde des adolescents. Candidat régulier de l’émission On n’demande qu’à en rire présentée par le très célèbre Laurent Ruquier, il devient alors de plus en plus médiatique. Il se voit ensuite offrir l’un des rôles principaux au sein de la série télévisée Soda, toujours sur le thème de l’adolescence. Il poursuit également une carrière au cinéma dans des rôles … plus ou moins bons !

Jamel Debbouze
Cet humoriste, acteur et producteur franco-marocain, a été révélé à la fin des années 90 par ses prestations notamment sur la chaîne Canal+, avant de s’affirmer au cinéma en apparaissant dans des films comiques comme Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre ou plus sérieux, comme Indigènes. Il est une véritable vedette en France et au Maroc, lui aussi jouant sur les clichés du Maghreb. Il se produit notamment au sein du grand projet qu’il a lancé : le Jamel Comedy Club, qui ouvre la scène aux humoristes débutants.

Nicolas Canteloup
A la fois humoriste et imitateur français, il a démarré en tant qu’animateur au début des années 90 à la radio et à la télévision. Il a accédé à la notoriété en 2003 en participant à l’émission Vivement dimanche prochain de Michel Drucker. Il se produit sur scène et apparaît également dans de nombreuses émissions télévisées comme dans la quotidienne C’est Canteloup. Il imite, comme dans l’émission des Guignols de l’info, plus d’une quarantaine de voix de personnalités, du président Macron à Eric Zemmour, un essayiste d’extrême-droite, en passant par Barack Obama !

Franck Dubosc
Il s’est fait connaître par son personnage de mythomane, de dragueur(2) et de frimeur(3), sur scène comme à la télévision. Il est à la fois la vedette et l’auteur de plusieurs spectacles en général salués par la critique. Il a percé en 2006 au cinéma grâce à son premier rôle dans la comédie Camping, où il joue le rôle du fameux Patrick Chirac, grand habitué du camping, séducteur et infidèle, et surtout très « beauf(4) ». Il manie(5) un humour populaire, proche du grand public.

Les youtubeurs
Les youtubeurs font également des ravages, surtout parmi les plus jeunes : ces humoristes filment avec peu de moyens et diffusent leurs vidéos sur la plateforme Youtube. Parmi eux, on trouve les incontournables Norman, Cyprien, Kemar, Natoo et Mister V, Squeezie et bien d’autres… Français mais aussi québecois pour certains !
Alors à vos moteurs de recherche, vous allez passer des moments de franche rigolade(6) !

téléchargez gratuitement la version imprimable de Vivre en france

Je souhaite recevoir la newsletter

Lexique:
1. n’est pas en reste : occupe aussi une place importante
2. dragueur (n. m.s.) : séducteur
3. frimeur (n. m.s.) : content de lui-même, prétentieux
4. beauf (n. m.s.) : stéréotype du Français moyen, peu cultive,
borné, vulgaire
5. manie (v. manier) : pratique
6. de franche rigolade : vraiment drôles

Les gâteaux du cinéma

Je profite du thème de LCFF de ce mois-ci pour régaler ma gourmandise et je l’espère, la vôtre. En effet, le cinéma français regorge de trouvailles pâtissières qui pourront satisfaire vos yeux, vos oreilles et vos papilles. J’ai puisé(1) dans ces recettes cinématographiques et je compte bien vous en livrer le meilleur. Ma sélection est subjective, bien sûr, et elle n’a pas peur des collaborations : à côté de films uniquement français, j’ai choisi des coréalisations, tout simplement parce que la cuisine en général et la pâtisserie n’ont pas de frontière ; elles rapprochent souvent les êtres.


Le gâteau le plus féerique

C’est le cake d’amour que prépare Peau d’âne pour le Prince, son LCFF53 CINEMA amoureux, dans le film français Peau d’âne de Jacques Demy, réalisé en 1970. Jacques Demy s’est inspiré du conte de Perrault pour en faire une comédie musicale contemporaine. Lorsqu’il voit la belle Peau d’âne, le prince tombe malade d’amour. Il demande que sa bien-aimée lui fasse un gâteau. Ce qu’elle fait en chantant. Eh oui ! Peau d’âne, Catherine Deneuve chante la recette du « cake d’amour » , ainsi vous pouvez le préparer vous-même à la maison. C’est un simple quatre-quart, rempli d’amour, dans lequel elle glisse un cadeau, une bague. Le prince dit qu’il épousera celle dont le doigt correspondra à la bague. Je vous laisse savourer la fin ! Ce film scelle(2) la troisième collaboration entre l’anticonformiste Jacques Demy et la divine Catherine Deneuve.

Le gâteau le plus spectaculaire
C’est la pièce montée immense et très décorée conçue par Vatel, le cuisinier et pâtissier du roi Louis XIV. La mise en scène grandiose du film Vatel réalisé par Rolland Joffé et le jeu de Gérard Depardieu qui l’est tout autant servent à merveille les fêtes et les festins(3) fastueux(4) que Vatel organisait dans les châteaux de Vaux-le-Vicomte et de Chantilly. Le film est franco-britanico-belge et date de 2000. Le choix des acteurs est international et aussi diversifié que les mets(5) préparés !

Le gâteau le plus politique

C’est le Saint-Honoré crème Mémé que prépare Hortense Laborie au Président de la République dans le film Les saveurs du palais de Christian Vincent qui est sorti en 2012. Comme son nom l’indique, cette recette a été transmise à Hortense par sa grand-mère et le nom du gâteau est le même que la rue qui accueille le palais du président, l’Elysée, rue du Faubourg Saint-Honoré. Nous avions déjà parlé de ce film dans un article précédent. Une des rares fois où la politique a bon goût.

Le gâteau le plus traditionnel
C’est la fameuse bûche de Noël que ne veut pas manger Charlotte Gainsbourg et qu’une de ses sœurs, sous les traits6 d’Emmanuelle Béart, veut absolument faire goûter aux membres de la famille. Car Noël est une fête de famille. Mais quelle famille ! Complètement décomposée… Parviendront-il à manger cette fameuse bûche qui donne son nom à ce film français réalisé en 1999 par Danièle Thompson ?

Les gâteaux les plus hallucinants
Ce sont les gâteaux que confectionne Paulette, jouée par la toujours excellente Bernadette Lafont, autrefois pâtissière qui vit maintenant dans une cité HLM7. Avec sa maigre retraite8, elle ne parvient pas à joindre les deux bouts(9), alors elle décide de préparer de belles recettes avec pour ingrédient principal le cannabis ! Derrière son côté frivole(10) et comique, Paulette (réalisation Jérôme Enrico, 2013) raconte des faits proches de la réalité et une réalité bien triste : la pauvreté et le désarroi(11) de nombreux retraités.

Le gâteau le plus poétique
Ce sont les dorayaki de la vieille Tokue, ces pâtisseries traditionnelles japonaises composées de deux pancakes fourrés d’une pâte de haricots rouges confits. Ce film franco-germano-japonais de 2015 explore les relations entre Sentaro, Tokue et Wakana, tous les trois d’âge et d’expérience très différents. C’est la vieille Tokue qui transmet son savoir-faire et sa vision du monde poétique : pour elle, il faut « savoir écouter et regarder ce que racontent les haricots rouges ou bien encore les feuilles de cerisier ». Avec ses gâteaux, cette femme ouvre un véritable chemin vers la grâce et la leçon de cuisine devient une leçon de vie.

Vous pouvez vous aussi vous amuser à chercher des gâteaux dans le cinéma français…Dans ce cas, je vous souhaite bon appétit et surtout, n’oubliez pas que… le français, c’est du gâteau !

Lexique
1. ai puisé (v. puiser) : ai cherché, ai pris
2. scelle (v. sceller) : confirme
3. festins (n. m.p.) : repas de cérémonie
4. fastueux (adj. m.p.) : qu montrent la richesse
5. mets (n. m.p.) : plats
6. traits (n. m.p.) : visage
7. HLM : sigle pour «habitation à loyer modéré»
8. retraite (n. f.s.) : somme d’argent que l’on reçoit mensuellement quand on est à la retraite
9. joindre les deux bouts : être capable de payer toutes les factures
10. frivole (adj. m.s.) : léger, pas sérieux
11. désarroi (n. m.s.) : trouble, détresse, angoisse

téléchargez gratuitement la version imprimable de CINEMA 53

Je souhaite recevoir la newsletter