Pondichéry, un petit air de Provence en Inde

Entre pain au chocolat, divinités hindoues et architecture coloniale, Pondichéry est une ville nichée dans le Golfe du Bengale à l’ambiance unique !

Pondichéry, une ville indienne
« VaNakkam ! », c’est ainsi qu’on nous salue en langue tamoule. Nous voilà à Pondichéry, ville de la côte sud-est de l’Inde et bordée par l’Océan indien. Avec ses sept cent mille habitants, Pondy (c’est ainsi qu’on appelle souvent Pondichéry) fait figure de ville minuscule quand on la compare avec les autres centres urbains du pays qui dépassent facilement les deux ou trois millions d’habitants ! C’est une excellente raison pour y passer quelques jours, le temps de découvrir ses nombreux attraits à pied, à vélo ou en rickshaw bien sûr !

Une fenêtre sur la France
Pondichéry a connu une histoire mouvementée très fortement liée à la colonisation européenne. Fondé par les Français en 1674, le comptoir tombe ensuite quelque temps sous la domination des Hollandais puis est tantôt français, tantôt anglais jusqu’en 1816. A partir de cette date et jusqu’en 1956, où elle sera rendue aux mains des Indiens, Pondichéry reste un comptoir français. La ville d’aujourd’hui porte les traces de ce passé singulier puisqu’elle s’articule clairement autour de quartiers différents. Les quartiers musulmans et tamouls grouillants de vie semblent s’opposer à la ville blanche, où vivaient les colons. Ce quartier où les noms de rue sont encore écrits en français séduit par ses maisons jaunes, aux toits de tuile et aux volets en bois, ses larges rues pavées et ses églises catholiques aux couleurs pastel5. Et il n’est pas rare d’y entendre quelques mots de français.

Une destination pleine de charme
Pondichéry possède un véritable intérêt architectural en raison de ses nombreux vestiges de l’époque coloniale. Elle mérite également le détour pour sa cuisine qui ose un savoureux métissage entre la cuisine du sud de l’Inde et la cuisine française. Les célébrations de Divali, en général en octobre ou en novembre, peuvent être la bonne période pour découvrir Pondichéry dans une ambiance particulièrement joyeuse. En effet, cette « fête des lumières »
est sans doute la fête la plus populaire en Inde, à l’occasion de laquelle les villes brillent de mille feux grâce aux feux d’artifice, aux lampes et aux bougies allumées partout.

Axelle Negrignat

téléchargez gratuitement la version imprimable de Tourisme

Je souhaite recevoir la newsletter