Opération « Dis-moi dix mots 2015 »

Avec les 10 mots de 2015, la classe B2 de l’école Accent Français de Montpellier a rédigé un magnifique texte dont voici des extraits.

Il était une fois une famille inuit du nord de l’Alaska IMG_4053nommée Yukon. C’était une famille tout à fait traditionnelle : le père s’appelait Isha, ce qui signifie en langue nord-amérindienne “le protecteur”, et son épouse s’appelait Sora (“oiseau chantant qui prend son vol”). Ils avaient deux enfants, une fille de 9 ans, Doli (“oiseau bleu”) et un fils de 16 ans, Lenno (“homme”). 
Ils vivaient tous ensemble à Kiana, une petite ville paisible du nord de l’Alaska.


Comme c’était la tradition chez les Inuits, la famille habitait dans un igloo décoré avec beaucoup de grigris. Les enfants étaient très curieux et voulaient découvrir le monde. Par contre, les parents étaient plutôt réservés et conservaient les traditions du nord. Malgré ces différences, ils avaient une très bonne relation.

Un jour, sa soeur Doli a dit à son frère : “ Il y aura une kermesse à l’école. Si on y allait ensemble ? ”. Il a accepté cette invitation, il en a ensuite parlé à Isha qui lui a répondu “ Bien sûr, amuse-toi bien! Mais demain je voudrais pêcher avec toi, et donc fais attention à l’heure, parce que pour obtenir beaucoup de poissons, il faut qu’on parte le plus tôt possible ! ” Le lendemain, ils sont partis à la kermesse. Il y a retrouvé un ami du lycée qui s’appelait Amarok (“loup” en langue nord-amérindienne).
 Amarok lui a raconté une histoire fantastique sur les États-Unis. Il connaissait l’ouest de cet immense pays, les paysages magnifiques, et les majestueuses villes avec leur grande population. Il a tout de suite pensé à y aller mais en même temps cela lui semblait trop difficile. Amarok, lui, savait que c’était facile d’y aller donc il l’a encouragé. Finalement Lenno est devenu très motivé. Le lendemain,il s’est levé à quatre heures pour aller pêcher avec son père. Pendant longtemps, ils ont pêché sur un bateau. À ce moment-là, Lenno ne savait pas encore ce qu’il allait se passer. Ils ont lancé leur canne à pêche en ciblant les grands poissons. Et quelques minutes après, chacun avait pêché un magnifique poisson. Isha a applaudi en disant “ Bravo, mon fils ! ”. Puis, par sérendipité, Lenno a trouvé un joli collier. Sur ce collier, il y avait des mots qu’il ne reconnaissait pas. Il était inspiré par cet objet et l’a caché dans sa poche. Après, quand il s’est promené, il a pensé à aller à la bibliothèque pour décoder ce mystérieux langage, mais il n’y en avait pas près de chez lui. Il a donc demandé à ses amis et sa famille. Coup de chance ! Sora savait où était la bibliothèque.
Une fois là-bas, grâce à Wikipédia, il a fait des recherches sur les pays étrangers et la signification des mots sur le collier.
Lenno était très impressionné de ce qu’il avait lu dans les articles de Wikipédia concernant les mots du collier “ Made in USA”, il a ainsi pu découvrir un nouveau monde, les États-Unis.
Il s’était mis en tête d’explorer ce pays et un jour, il a fait part de sa décision à ses parents. Ils ne pouvaient pas y croire, c’était une vraie surprise pour eux.
“ Mais qu’est-ce que tu vas faire là-bas, dans cette société kitch ? !” lui demandait la mère.
 Elle était presque prête à pleurer. Mais le père, lui, était totalement d’accord: “ Suis ton rêve, mon fils ! ”. Quand le père était jeune, il voulait lui aussi partir à l’étranger mais sa mère le lui avait interdit. Alors il n’était pas contre, il désirait donner à Lenno la liberté qu’il n’avait pas eue.
 Lenno a aussitôt fait ses valises et a pris le chemin des États-Unis, vers le sud jusqu’à Las Vegas, la ville de tous les excès !
En arrivant aux Etats-Unis, Lenno a été bouleversé par tout le bruit, les gens qui marchaient très vite dans les rues en essayant de fuir la foule ; et surtout les grands gratte-ciel. Mais il était encore plus énervé par ceux qui ne respectaient pas la nature. Les gens jetaient des déchets partout, Lenno était dégoûté par tout ça. De plus, il n’aimait pas les odeurs de la ville, les gaz d’échappement des voitures, il ne pouvait pas respirer…
Il voulait rencontrer de nouveaux amis, il disait “bonjour” à tout le monde mais les gens ne faisaient pas attention à lui. Ils se comportaient comme s’ils avaient un problème et ne voulaient pas lui parler.
 Alors il est devenu triste…
Pourtant il est finalement arrivé à rencontrer un jeune homme qui ne le jugeait pas. Au début, Lenno était content d’avoir trouvé un ami qui était différent des autres personnes qu’il avait rencontrées. Mais il a de nouveau été très déçu quand il a entendu ses nouveaux amis faire l’amalgame entre les Inuits et des hommes primitifs.
 À ce moment-là, il a réalisé que ce pays n’était vraiment pas fait pour lui. Les gens étaient très malpolis et tout le temps stressés.
 Par ailleurs, la ville était très sale et bruyante, il a donc décidé de retourner en Alaska, à Kiana, sa petite ville adorée, auprès des siens pour enfin retrouver sa zénitude.

Logo_AccentFrancais HD

téléchargez gratuitement la version imprimable de LCF N°38 Correspondant

Je souhaite recevoir la newsletter