Nouvelle Vague, version française

par Alexis Caucigh

Il y a quelques années, en 2004, un collectif de musiciens français s’est fait remarquer par la qualité de ses reprises(1) dans un style très personnel. En effet, le petit jeu de ce groupe consiste à rejouer des classiques du mouvement New wave des années quatre-vingts dans un style bossa nova. C’est ainsi que mes oreilles ont eu une agréable surprise avec une version de Love will tear us apart du célèbre groupe anglais Joy Division ou alors Making plans for Nigel des XTC dans un style plus acoustique(2).

nouvelle_vague
nouvelle_vague

D’ailleurs, le nom même du groupe annonce la couleur(3) puisque bossa nova en portugais et new wave en anglais se traduisent par «nouvelle vague». Parmi ces reprises, on voit aussi des standards(4) du rock joués de façon toujours très sobre, comme God save the Queen des Sex pistols dans un style élégant et calme, ou alors un Dancing with myself un peu plus «swing» que la version originale de Billy Idol. Bref, le talent de ce groupe s’est confirmé au fil des années par la sortie de trois albums de reprises qui ont connu un succès international. Leur dernier album en date se différencie des précédents : ici, plusieurs artistes français collaborent au projet et revisitent les grands succès de la scène New wave française des années quatre-vingts. On peut donc retrouver la chanteuse Camille
qui chante Putain Putain de l’artiste belge Arno, ou écouter la version de Mala vida des Mano Negra par Olivia Ruiz, ou encore Week-end à Rome d’Etienne Daho par Vanessa Paradis.

Un joli panel(5) d’interprétations, avec la classe et le brio(6) du groupe Nouvelle vague. C’est avant tout un travail minutieux(7) dans le choix des reprises, et toujours cette sobriété(8) et cette classe dans les arrangements musicaux. Cet album résonne comme un hommage en quelque sorte(9) de la scène française actuelle à ses aînés ; un hommage à des groupes tels que Niagara, Jad Wio, Ellie et Jacno, Rita Mitsouko, Lily Drop, etc… ceux qui ont marqué leur époque et qui, à mon sens, continuent d’influencer la production musicale actuelle en France. Un album à écouter au calme et sans modération.

visu coup de coeurLe coup de cœur d’Alexis :
La Femme – Psycho tropical Berlin (2013)
Premier opus de jeunes artistes venus des quatre coins de France, ils s’imposent avec beaucoup d’énergie dans les salles de concert avec leur style New wave froide, où les synthétiseurs dominent.

Infos et dates : www.lafemmemusic.com

1. reprises (n. f.p.) : chansons déjà connues interprétées différemment
2. acoustique (adj. m.s.) : avec un son naturel, sans effets.
3. annonce la couleur (expression) : donne une idée précise de ce qui va suivre
4. standards (n. m.p.) : chansons très célèbres
5. brio (n. m.s.) : perfection
6. panel (n. m.s.) : ensemble varié
7. minutieux (adj. m.s.) : très précis, méticuleux
8. sobriété (n. f.s.) : simplicité, absence d’artifices
9. en quelque sorte : d’une certaine manière

Une réflexion sur “ Nouvelle Vague, version française ”

  1. Ping : Scott Yancey

Les commentaires sont fermés.