Nice

par Mélanie Hernandez

Cinquième ville de France, deuxième de la région PACA (Provence Alpes Côte d’Azur) après Marseille, Nice est le cœur d’une métropole d’environ 500 000 habitants. C’est une ville extrêmement  touristique et c’est bien normal puisqu’elle est idéalement située, à 30 kilomètres de la frontière italienne, au bord de la Méditerranée.
Je vous invite pour une pause dans cette ville aux nombreuses qualités.

Un peu d’Histoire

dalbera
dalbera

On sait que vers le VIe siècle avant J.-C., des liaisons commerciales existaient déjà avec la Grèce ;  la ville s’est  peu à peu développée sous l’empire romain. Après la chute de l’empire, une longue période de troubles a commencé. Nice a alors appartenu à divers royaumes, notamment à la Provence, état indépendant. En 1388, les consuls(1) de Nice placent la ville sous la protection du Comte de Savoie et pour faire court, on peut dire que la cité niçoise restera dans la Maison de Savoie jusqu’en 1860. Ce qu’il est intéressant de noter, c’est la proximité de l’Italie durant des siècles dans de nombreux domaines. Enfin, le 15 et 16 avril 1860, le peuple niçois vote le rattachement définitif à la France. Mais cela n’empêche pas une forte immigration italienne. À partir du XVIIIe siècle, les aristocrates anglais, russes et américains apprécient les séjours hivernaux à Nice, le bord de mer restant très agréable à cette période. L’arrivée du chemin de fer facilite le tourisme et permet d’étendre la saison touristique à l’été dès la fin de la Seconde guerre mondiale.  Aujourd’hui, Nice attire quatre millions de touristes par an, cela constitue la première activité économique locale.

À voir…

Bienvenue dans le deuxième parc hôtelier de France après Paris ! Vous l’aurez compris, la ville est très bien organisée pour vous accueillir2. Elle a mis en place un « Grand tour » qui vous accompagne en bus dans la découverte des sites intéressants sur un parcours de 21 km. Il y a plusieurs arrêts et un passage toutes les quarante minutes.  Je vous conseille de vous adresser à l’Office du tourisme qui vous donnera toutes les informations nécessaires, ainsi que des indications sur les nombreux musées aux thèmes variés : musée d’archéologie, d’art contemporain, dédié à Chagall ou Matisse, et tant d’autres. Vous connaissez maintenant mon affection pour les vieux centres-villes, je dois dire que je suis particulièrement bien servie avec Nice ! En effet, les petites rues, les façades(3) peintes du XVIIe siècle avec leurs tons chauds, comme les trompe-l’œil(4), donnent un parfum d’Italie, une note amicale qui vous souhaite la bienvenue et

dalbera
dalbera

vous invite à prendre le temps d’ouvrir vos sens. La vue, pour observer ces trésors d’architecture, l’ouïe pour entendre l’accent chantant des autochtones(5), l’odorat pour sentir la cuisine méditerranéenne parfumée sortant par les fenêtres ouvertes, le goût pour déguster cette gastronomie régionale. Le vieux centre est également le bon endroit pour faire les magasins en journée puis pour profiter de la vie nocturne(6) très animée. Pour finir, contemplez la Baie des anges en vous baladant(7) sur la Promenade des Anglais, avec d’un côté, la mer et de l’autre, les palaces et les belles demeures. Une prochaine fois, je vous parlerai du célèbre carnaval de Nice.

Et autour

out le monde vous le dira, il faut voir St-Jean-Cap-Ferrat, à une dizaine de kilomètres de Nice. Un sentier(8) de promenade appelé Sentier du littoral permet de faire le tour du cap sur une longueur de onze kilomètres (à éviter pendant les journées d’été où la chaleur est trop forte). Je vous conseille également de visiter Èze, deux kilomètres plus loin. C’est un village construit sur un pic rocheux(9), avec des rues très pentues(10), de charmantes propriétés, un véritable décor de carte postale !

1. consuls (n. m.p.) : magistrats élus par le peuple
2. accueillir (v.) : bien recevoir
3. façades (n. f.p.) : faces extérieures d’un bâtiment
4. trompe-l’œil (n. m.p.) : peintures qui donnent l’illusion d’un décor véritable
5. autochtones (n. m.p.) : personnes originaires du pays  où elles habitent
6. nocturne (adj. f.s.) : de la nuit
7. vous baladant (part. présent, v. se balader) : vous promenant
8. sentier (n. m.s.) : chemin
9. pic rocheux : montagne de roche pointue, sans terre
10. pentues (adj. f.p.) : en pente, qui descendent (ou montent) beaucoup

téléchargez gratuitement la version imprimable de Tourisme N°19

Je souhaite recevoir la newsletter