Miossec, une voix du tonnerre (de Brest)

Par Alexis Caucigh

Miossec, Christophe de son prénom, est un auteur-compositeur-interprète et poète, originaire de Brest.
Son premier album, Boire, sorti en 1995, a été remarqué par la critique musicale, notamment par les Inrockuptibles.

Considéré à l’époque comme novateur dans la chanson française, Miossec est ainsi encouragé à poursuivre sa création musicale en 1997 avec un deuxième disque Baiser, même s’il n’en sera pas satisfait lui-même.
Le succès de ses productions se confirme avec le troisième opus A prendre en 1998. En 2001, pour son quatrième album, Brûle, il change de cap(1) et il s’enferme en studio avec son équipe de musiciens pendant deux mois. Puis viendront les albums 1964 en 2001, L’étreinte en 2006, Finistériens en 2009, Chansons ordinaires en 2011 et son dernier Ici bas, Ici même sorti en 2014.
N’ayant pas recours(2) à la promotion classique, Miossec n’est pas très largement diffusé à la radio. Sa notoriété(3), il l’a gagnée lors de ses tournées. Avec sa voix à la fois grave et fragile et des textes crus(4), le chanteur réussit à toucher son auditoire(5). Les chansons sont souvent celles d’un écorché(6) de la vie : les déboires(7) amoureux, l’alcool, l’infidélité, la frustration de n’avoir jamais ce que l’on désire, la fuite(8) trop rapide de la jeunesse, la fragilité d’un homme confronté(9) à un monde violent, sans pitié, la sensation de s’être parfois trompé de chemin.
Dans l’ensemble, les chansons de Miossec sont intimistes et appellent à la réflexion sur l’existence. Il ne fait pas dans la chanson humoristique, mais laisse derrière ses sillons(10), une sorte d’amertume, une saveur aigre-douce, que l’on aime parfois poser sur le bout de la langue pour se rappeler que les moments difficiles se partagent aussi parfois.
Dans sa discographie, je retiendrai les titres qui m’ont particulièrement marqué : Non non non non, La fidélité, Brest, 30 ans, Les gueules cassées, Brûle et sur son dernier album A l’attaque.

Lexique
1. cap (n. m.s) : direction
2. n’ayant pas recours : n’utilisant pas, ne se servant pas
3. notoriété (n. f.p) : célébrité
4. crus (adj. m.p.) : directs, qui utilisent des mots
forts, violents
5. auditoire (n. m.s) : public, personnes qui écoutent
6. écorché (n. m.s.) : personne d’une sensibilité extrême
7. déboires (n. m.p) : malheurs, peines, problèmes
8. fuite (n. f.s.) : passage, éloignement
9. confronté (adj. m.s.) : qui doit faire face à
10. derrière ses sillons : après son passage

téléchargez gratuitement la version imprimable de Musique

Je souhaite recevoir la newsletter