Les petits mouchoirs, de Guillaume Canet, 2010

Par Romain Devaux

Connaissez-vous vraiment vos amis ? Attention, je ne parle pas de simples connaissances et encore moins de vos listes de contacts sur les réseaux sociaux. Je veux parler de vos vrais amis, ceux qui vous épaulent(1), vous font rire… vous voyez de qui je veux parler ? Et bien laissez-moi vous dire que même si vous pensez tout savoir d’eux, ils ont très certainement encore plein de secrets !

Max (l’hôtelier très angoissé), Vincent (le kinésithérapeute troublé), Véronique (la folle du bio), Isabelle (l’épouse frustrée), Marie (la travailleuse humanitaire et célibataire endurcie), Eric (le goujat(2)), Antoine (l’éternel adolescent) et Ludo sont amis de longue date. Ils ont tous la trentaine bien entamée(3), vivent à Paris et ont pour habitude de partir ensemble en vacances dans la villa de Max et Véronique sur le bord du bassin d’Arcachon. Cependant, cette année, l’été commence mal. À Paris, alors qu’il sortait ivre de discothèque, Ludo a un grave accident avec un camion. Au chevet(4) de leur ami dans le coma(5), le petit groupe décide, malgré le triste événement, de maintenir ses vacances et de partir, comme à son habitude, dans le sud-ouest de la France. Le ciel est bleu, le sable est chaud, la belle villa du Cap Ferret les attend, mais rien ne se passe comme prévu
Les apéritifs sur la terrasse à l’ombre du pin se transforment en disputes, les balades en mer tant attendues de tous frôlent(6) la catastrophe, les sorties en ville pour faire les courses tournent mal. Bref, ce groupe d’amis qui était a priori si uni se divise peu à peu, et cela ne fait que commencer ! Au fur et à mesure que les vacances avancent, les langues se délient et chacun en vient à avouer ses petits secrets et à faire part de ses rancœurs(7), pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Mais comment un groupe d’amis peut-il en arriver là ? Ces amis trentenaires se retrouvent confrontés à une période clé de leur existence, et ce n’est pas facile à gérer. Regrets, solitude, égoïsme, besoin de changement viennent accompagner cette culpabilité qui les ronge mais que personne ne s’avoue, par rapport à Ludo.
Peut-on passer du bon temps alors que notre ami est dans le coma ? Doit-on mentir à ses proches pour les préserver ? Peut-on réellement tout leur dire ? N’est-ce pas futile(8) d’être bouleversé par ses petits problèmes alors que l’un des nôtres est entre la vie et la mort ? Tant de questions que le film soulève, sans pour autant donner de réponse, ou peut-être le fait-il grâce à l’ostréiculteur un peu philosophe, ami du groupe. Dans tous les cas, le réalisateur laisse assez de liberté aux spectateurs pour qu’ils se fassent eux-mêmes leur propre opinion.

Avec un casting exceptionnel regroupant les plus grands acteurs français du moment, Les Petits Mouchoirs a fait plus de cinq millions d’entrées, plaçant le long métrage(9) de Guillaume Canet à la seconde place du box office français 2010. Malgré cet énorme succès commercial, la critique a été assez partagée. En premier lieu, le format du film a été critiqué : conventionnellement, les films français durent entre 1h40 et 2h ; le réalisateur, Guillaume Canet, fait ici le choix d’un format de 2h30 peu commun, et qui peut paraître trop long pour le sujet du film. Ensuite, les critiques s’accordent à dire que les personnages très égoïstes et égocentriques n’évoluent à aucun moment, ce qui est assez frustrant.

Près de 650km séparent la capitale du Cap Ferret, autant vous dire que le dépaysement sera grand pour ceux qui ne connaissent pas la Gironde. Dunes(10) de sable, longues plages et eau bleue atlantique, vous ne serez pas déçu des merveilleux plans offerts par le film. En plus de cela, la bande son du film est très riche ; vous pourrez entendre des titres allant de David Bowie à Jet, en passant par Damien Rice, The McCoys, Ben Harper ou encore Yodelice, un artiste français que vous prendrez plaisir à découvrir si vous ne le connaissez pas déjà !
Un film à voir absolument entre amis, pour pouvoir ensuite lever les petits mouchoirs que vous avez mis sur vos propres secrets !

Lexique
1. épaulent (v. épauler) : aident
2. goujat (n. m.s.) : homme qui se comporte mal avec les femmes
3. entamée (adj. f.s) : commencée
4. chevet (n. m.s.) : tête du lit
5. coma (n. m.s.) : état d’inconscience
6. frôlent (v. frôle) : passent près de
7. rancœurs (n. f.p.) : sentiments d’amertume
8. futile (adj. m.s.) : ridicule, sans importance
9. long métrage : film
10. dunes (n. f.p.) : collines de sable

téléchargez gratuitement la version imprimable de Cinéma

Je souhaite recevoir la newsletter