Les jeux paralympiques

par Khiem Tran-Dinh

Les Jeux Olympiques de Londres se sont déroulés du 27 juillet au 12 août 2012. Trois semaines plus tard, du 29 août au 9 septembre 2012, se sont tenus les Jeux Paralympiques. Je vous ai parlé des premiers dans notre numéro de septembre. Aujourd’hui, je voudrais vous dire quelques mots à propos des seconds.

Tout d’abord, quelques éléments.
Les Jeux Paralympiques de Londres 2012 ont compté 20 « handisports » différents : équitation, judo, cyclisme, basket-ball, tennis de table… Certaines disciplines n’existent que pour le handisport, comme le boccia qui ressemble au jeu de pétanque(1) joué dans un fauteuil roulant(2). 4200 athlètes handicapés ont participé à ces Jeux. 154 athlètes étaient français et étaient engagés dans 16 sports différents. Les 45 médailles remportées (9 d’or, 18 d’argent et 19 de bronze) leur ont donné la 16ème place des nations, ce qui est loin de leurs objectifs.

Mais je voudrais attirer votre attention sur un fait : dans votre pays, vous avez probablement beaucoup entendu parler des exploits des athlètes des JO. Mais avez-vous beaucoup entendu ou lu au sujet des Jeux Paralympiques ? Oui ? Non ? En tout cas, en France, la réponse est non. A votre avis, pourquoi ?
Pour quelles raisons les médias ne relaient(3)-ils pas davantage les Jeux Paralympiques ?

Plusieurs explications peuvent être avancées :
La date ? Septembre est le moment de la rentrée(4). L’année commence, chacun reprend sa routine(5) après le temps des vacances. On n’a pas forcément le temps ou l’envie de regarder la télévision car il faut s’organiser.
La programmation des médias ?  Les nouveaux programmes de la rentrée à la télévision débutent. Il n’y a pas vraiment de place pour les émissions sur les Jeux Paralympiques. Les épreuves ont été retransmises(6) sur des chaînes secondaires, comme par exemple, la cérémonie d’ouverture qui est passée sur France Ô, chaîne disposant d’une très petite audience. Et aucune émission n’a été diffusée en direct, ce qui est pourtant essentiel pour le sport.
La complexité des catégories ? Il n’y a effectivement que 20 sports mais un bien plus grand nombre de catégories : par exemple, pour le seul 100 m masculin en athlétisme, on peut dénombrer 7 catégories, selon le type de handicap (déficients(7) visuels et non-voyants, maladies mentales, …).
Le handicap lui-même ? Ce n’est pas forcément agréable de regarder des personnes qui, même si elles forcent l’admiration, n’ont plus de jambes ou sont aveugles. Cela nous ramène obligatoirement à notre « dure » condition d’humain.Ed Clayton

Bref ! L’hypocrisie(8) ordinaire répète qu’il est anormal que les Jeux Paralympiques ne soient pas aussi bien présentés que les Jeux Olympiques. Pourtant, c’est un fait que l’on peut difficilement nier !
N’est-ce pas un peu dommage ?

1. pétanque : jeu de boules typique du sud de la France
2. fauteuil roulant : chaise montée sur des roues pour les personnes à mobilité réduite
3. relaient (verbe relayer) : diffusent, retransmettent
4. la rentrée : période de septembre à laquelle l’école recommence
5. routine : les habitudes
6. retransmises : programmées, diffusées à la télévision
7. déficients : qui présentent un manque, un défaut
8. hypocrisie : défaut de celui qui ne dit pas vraiment ce qu’il pense

 

téléchargez gratuitement la version imprimable de N°2 SPORT

Je souhaite recevoir la newsletter