L’emploi du subjonctif

par Florence Teste

De manière très générale, on pourrait dire que l’indicatif est le mode de ce qui est sûr, alors que le subjonctif est davantage utilisé pour ce qui est subjectif, comme les sentiments, la volonté, l’opinion.

L’expression des sentiments

  • l’émotion           Je suis content que notre équipe ait gagné le match.
  • la crainte            Il a peur que nous arrivions en retard.
  • le regret              Elle regrette que Paris soit si loin.
  • le doute              Je doute qu’il puisse gagner ce procès.
  • le jugement      Elle est fâchée qu’il vienne seul au dîner.

L’expression de la volonté

  • l’ordre                  Je veux que tu fasses ce que je dis.
  • le souhait          J’aimerais qu’il soit plus tendre avec moi.
  • l’autorisation   Elle accepte que vous changiez de bureau.
  • l’interdiction   J’interdis que vous mangiez avec les doigts.
  • le conseil            Le médecin recommande que nous prenions ces comprimés.

L’expression de l’opinion

Certains verbes sont utilisés avec l’indicatif quand ils sont à la forme affirmative et avec le subjonctif quand ils sont à la forme négative : penser, croire, espérer, trouver, être sûr, être certain, …
Je pense qu’il viendra au cinéma avec nous. (indicatif)
Je ne pense pas qu’il vienne au cinéma avec  nous. (subjonctif)

Les verbes impersonnels

  • Il faut, il est important, il est nécessaire, il est possible, il est vital, il est naturel, il est dommage, il est bon, il est étrange, …
    Il faut qu’il comprenne que j’ai raison.
    Il est possible qu’elle ne veuille pas venir avec nous.
    Il est dommage que cette maison soit trop chère.
  • Il faut, il est important, il est nécessaire, il est possible, il est vital, il est naturel, il est dommage, il est bon, il est étrange, …
    Il est probable que vous nous accompagnerez (ind. futur)
    Il est probable que vous nous accompagniez (subj. prés.)
  • D’autres verbes prennent l’indicatif à la forme affirmative et le subjonctif à la forme négative, (comme pour l’expression de l’opinion).
    Il est évident qu’il fera cela pour nous.
    Il n’est pas évident qu’il fasse cela pour nous.

Après certaines conjonctions

  • But : pour que, afin que
    J’ai mis de l’engrais à cette plante, pour qu’elle grandisse plus vite.
  • Temps : avant que, jusqu’à ce que.
    Le film sera fini avant que Marie soit arrivée.
    attention : après que + indicatif
    Je partirai après que le  film sera fini.
  • Condition : à condition que, pourvue que
    Elle n’attrapera pas de coup de soleil à condition qu’elle mette de la crème.
  • Concession : bien que, quoique
    Bien qu’il soit assez vieux, il est encore très souple.
  • Restriction : à moins que
    Il réussira à son examen à moins qu’il se relâche au dernier semestre.
  • Crainte : de peur que, de crainte que
    J’ai mis de l’aspirine dans ta valise de peur que tu sois malade.

téléchargez gratuitement la version imprimable de Grammaire N°15

Je souhaite recevoir la newsletter