Le ventre de l’Atlantique, de Fatou Diome

par Claire Billiet

Le titre évoque cette immense masse d’eau que doivent traverser ceux qui tentent leur chance sur la terre promise européenne. Il sépare Salie qui a immigré en France il y a dix ans, et son frère Madické qui est resté sur leur île natale de Niodior.
Madické rêve de devenir une étoile du football comme ses idoles sénégalaises qui jouent en France. Il ne connaît pas les difficultés auxquelles se heurtent(1) les Africains qui arrivent sans diplôme, sous-employés, exploités et confrontés(2) au racisme ou, au mieux, à l’indifférence. Il se fie(3) aux images diffusées par la seule télévision de son île, l’objet de luxe qui appartient à « l’homme de Barbès(4) » revenu riche au pays et qui fait miroiter(5) un eldorado facile dans la ville-lumière, Paris.

Pour lire la suite…

Une réflexion sur “ Le ventre de l’Atlantique, de Fatou Diome ”

  1. Ping : Scott Yancey

Les commentaires sont fermés.