La réforme de l’orthographe

par Florence Teste

C’est au XIVe siècle que le français est adopté comme langue administrative. Toutefois, les clercs et les juristes qui enregistrent les actes préfèrent le latin qui représente pour eux un véritable pouvoir. Et puisque ce sont eux qui rédigent les textes, ils décident eux-mêmes de la forme des mots : le latin et le grec sentis comme des langues « parfaites » doivent inspirer la graphie du français. L’Académie française fixe ensuite les graphies choisies et c’est ainsi que naît « l’orthographe » française, une orthographe étymologique et non pas phonétique, comme dans beaucoup d’autres langues.

Pour lire la suite…

Une réflexion sur “ La réforme de l’orthographe ”

  1. Ping : Scott Yancey

Les commentaires sont fermés.