La bière, une spécialité belge

par Mélanie Hernandez

Nombreuses et variées, les bières belges offrent un panel(1) de dégustation complet dans lequel les amateurs trouvent forcément leur bonheur. On compte environ deux cents brasseries(2) qui proposent chacune plusieurs types de bières. Ce breuvage(3) vieux de plusieurs milliers d’années a beaucoup évolué et doit toujours se consommer avec modération pour une meilleure dégustation.

D’où vient la bière ?
On est certain aujourd’hui qu’elle était produite dès le IVe millénaire avant J.-C., dans des régions proches de l’Égypte. On faisait alors tremper des galettes et on laissait fermenter en aromatisant avec du miel et d’autres épices selon les goûts et la disponibilité. Remplacée par le vin dans les pays méditerranéens, la bière est restée une boisson prestigieuse dans les pays celtes et germaniques situés plus au nord. De nos jours, c’est une boisson consommée dans le monde entier.

Comment fabrique-t-on la bière ?
Les ingrédients ne sont ni rares, ni exceptionnels. Pour faire de la bière, il faut de l’eau, du malt  (céréale germée(4), du houblon (plante grimpante) et de la levure (ferment  microscopique qui transforme le sucre en alcool). Ce sont les quatre indispensables mais le savoir-faire et la créativité des brasseurs font la différence, faisant intervenir des ingrédients supplémentaires comme des épices ou du fruit. Les techniques de fermentation(5) amènent aussi des particularités avec plus ou moins de puissance.

Les variétés
On peut déjà diviser les bières en quatre catégories : les blanches, les blondes, les ambrées et les brunes. Généralement, les blanches et les blondes sont plus douces alors que les ambrées et les brunes affichent davantage de caractère. Cependant, c’est un découpage un peu simpliste car on peut aussi regrouper les bières par procédé(6) de fermentation. La fermentation basse donne des bières peu alcoolisées. La fermentation haute concerne les bières d’abbaye et les bières de terroir, généralement plus parfumées. Enfin, la fermentation spontanée  ne concerne que les ‘‘lambics’’ et les ‘‘gueuzes’’. Ce sont des bières élaborées dans le sud-ouest de Bruxelles dans lesquelles on n’ajoute pas de levure car elle se trouve naturellement dans l’air.

                                                           Ginette blanche
blanche-ginette-bio-33-cl Cette bière bio est refermentée en bouteille. Douce et légère, elle présente des saveurs de gingembre suivies d’une légère amertume très agréable. À servir très frais pour l’apéritif.

Westmalle
Brassée au cœur de l’abbaye par les moines trappistes, elle fermente encore dans la bouteille, c’est pourquoi elle laisse un petit dépôt(7) au fond. Cette bière brune est étonnamment fine et son amertume équilibrée n’envahit pas le palais. Un vrai plaisir !

Lefort
Sa mousse généreuse annonce des arômes fruités et des notes de réglisse. Cette bière brune au goût intense est moins amère que la Westmalle, sa complexité est très intéressante. Bière idéale pour découvrir les brunes.

Big Nose
Voici une blonde triple malt puissante, forte et corsée. Elle conviendra aux consommateurs aguerris(8) grâce à une amertume persistante et des notes caramélisées. Débutants s’abstenir(9) !

Grimbergengrimbergen-blonde-33cl
Je l’avoue, c’est la bière de consommation courante chez moi ! Légère, blonde et dorée, ses notes d’épices et de fruits en font une bière gourmande qui s’apprécie bien fraîche. L’abbaye de 1128 où elle est produite a été plusieurs fois détruite par le feu, mais toujours restaurée. Ce qui explique le symbole figurant sur la bouteille : le Phoenix.

Waterloo
Elle est produite par une des plus anciennes brasseries de Belgique. Cette blonde est loin d’être insignifiante(10) ! Elle trouve son équilibre entre la finesse de ses arômes et un caractère bien présent.

Lexique

1. panel (n. m.s.) : ensemble varié
2. brasseries (n. f.p.) : lieux où on fabrique la bière
3. breuvage (n. m.s.) : boisson
4. germée (adj. f.s.) : qui commence à pousser
5. fermentation (n. f.s.) : lente transformation d’éléments organiques
6. procédé (n. m.s.) : technique de fabrication
7. dépôt (n. m.s.) : accumulation de matière
8. aguerris (adj. m.p.) : expérimentés
9. s’abstenir (v.) : éviter
10. insignifiante (adj. f.s.) : fade, lisse, qui n’a pas de caractère

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

 

téléchargez gratuitement la version imprimable de LCF26-produit

Je souhaite recevoir la newsletter