Ingénieur du génie civil

Par le Centre de langue française de la
CCI Paris Île-de-France

Spécialisé dans l’enseignement du français professionnel, le Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France est heureux de soutenir la rubrique « Focus sur un métier ».
Chaque mois, nous mettons en lumière un métier appartenant à l’une des filières que le Centre de langue française développe. En octobre, pour illustrer le diplôme de français scientifique et technique, nous avons choisi de vous présenter le métier d’« ingénieur du génie civil ».

Le métier
L’ingénieur du génie civil travaille à la construction de bâtiments et d’ouvrages de travaux publics : les routes, les ponts, les tunnels, les hôpitaux, les aéroports, les gratte-ciel, etc.
Il réalise concrètement la construction de l’ouvrage.

Ses missions nécessitent, en plus des compétences techniques pointues et une forte créativité, un excellent sens du contact. L’ingénieur civil travaille en permanence en équipe, que ce soit avec les ouvriers, les architectes, les conducteurs de travaux, les sous-traitants, les bureaux de contrôle et de certification ou les entreprises et administrations. Il doit faire preuve d’une excellente connaissance des données économiques, sociales et politiques des environnements au sein desquels il exerce, afin de permettre à chaque construction de s’y insérer du mieux possible.

La formation
Il existe tout d’abord, dans le cadre du bac scientifique (bac S), une matière qui s’appelle les Sciences de l’Ingénieur. Les lycéens qui souhaitent s’orienter vers cette voie peuvent choisir cette spécialité. Les étudiants font d’abord deux années de classes préparatoires puis intègrent une grande école ou une école d’ingénieur. Les études durent au minimum cinq ans. Les grandes écoles d’ingénieurs généralistes, comme Polytechnique ou Centrale, proposent une option génie civil. Il existe aussi de nombreux établissements spécialisés dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Parmi les plus connus, on trouve les Ponts ParisTech, l’ESTP de Paris, l’ENTPE de Lyon, les Ecoles des Mines (Albi, Alès, Douai, Nantes, Nancy, Paris et Saint-Etienne), l’HEI à Lille, l’EIVP  ou l’INSA de Strasbourg. De plus, certaines universités proposent des filières spécialisées dans le génie civil.

Diplôme de français professionnel scientifique et technique A2
Le Diplôme de français professionnel SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE A2 atteste la capacité à comprendre et à communiquer en français dans le domaine scientifique et technique.
Le Diplôme de français professionnel SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE A2 est destiné aux étudiants se préparant aux métiers de techniciens, d’ingénieurs ou à des carrières de chercheurs. Il concerne également toute personne travaillant ou souhaitant travailler dans le domaine des sciences et techniques quels que soient la fonction, l’affectation ou le secteur d’activité.

LEXIQUE
un chantier : lieu où se déroulent des travaux
un pont : ouvrage qui permet de passer par-dessus une route, une rivière, …
un viaduc : ouvrage routier
un aqueduc : ouvrage qui permet de conduire de l’eau
une autoroute : route qui permet de rouler à plus grande vitesse
un ouvrage d’art : élément de franchissement d’obstacle (pont, viaduc, aqueduc, …)
un engin : grosse machine de chantier
le maître d’oeuvre : personne ou organisme chargé d’exécuter les travaux
le maître d’ouvrage : personne ou organisme qui commande la réalisation
le donneur d’ordre : personne ou organisme qui prend les décisions
le terrassement : travail de déplacement de grandes quantités de terre, de roche, …
un enrobé : matériau qui recouvre les routes
le béton : matériau qui sert à construire de grands ouvrages
une canalisation : tuyau ou canal qui permet l’acheminement de liquides, gaz, …

Pour aller plus loin :
Sciences-techniques.com, Zarah Lahmidi, méthode de FLE chez Clé International.

téléchargez gratuitement la version imprimable de Focus sur un métier#35

Je souhaite recevoir la newsletter