Hong Kong

Je m’appelle Helen et je suis originaire de Hong-Kong. J’ai toujours été passionnée par le français. C’est une langue vraiment difficile mais elle peut être belle et attirante.  Au début, j’avais pour but de faire des phrases simples pour commander des plats au restaurant pendant mes voyages en France. Mais au fur et à mesure(1), j’ai plongé dans la culture et elle m’a fait tourner une page de ma vie.

P1050626Depuis des années que j’apprends cette langue, j’ai rencontré des gens avec qui j’ai des centres d’intérêts communs. J’ai fait des voyages en France, j’ai appris à apprécier la musique et le cinéma. Ce qui m’est arrivé de meilleur, c’est que j’y ai rencontré quelques-unes de mes meilleures amies.
L’une d’elles était mon professeur de français. Grâce à elle qui est érudite(2), je profite de découvrir la culture française, la littérature, l’Histoire. Ce qui m’intéresse, c’est la composition des phrases qui peuvent être construites de plusieurs façons.
C’est une langue pleine d’imagination et de réflexion où on apprécie la métaphysique, la philosophie, l’art, etc. En étudiant une langue si belle, je lis des romans, des poésies…. J’ai ainsi découvert de grands écrivains de la littérature française. Et plus je lis, plus j’apprends des choses.  Aujourd’hui, je réalise que c’est une étude éternelle !

Je voudrais vous présenter ma ville.
Hong-Kong se situe au sud de la Chine, c’est une région administrative spéciale (SAR). Elle compte environ sept millions d’habitants que l’on appelle les « Hongkongais». C’était autrefois une colonie britanique(3) qui a été rétrocédée(4) à la Chine en 1997. Les langues officielles sont le cantonais et l’anglais. Le cantonais est l’une des langues les plus parlées en Chine, avec le mandarin. L’un des endroits à visiter est le « Victoria peak ».Il permet aux touristes d’apercevoir le port et les gratte-ciel(5) de Hong-Kong de jour comme de nuit, d’où l’expression « la forêt de gratte-ciel ».OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Afin d’accéder à cette vue imprenable, le tram vous assistera pour grimper une piste pentue. Vous pouvez aussi traverser la baie de Hong-Kong sur le Star ferry qui relie l’île Victoria et le quartier de Kowloon sur le continent.

Allez visiter en ferry l’une des très nombreuses îles qui forment le territoire de Hong-Kong : Lama, Peng Chau, Lantau… Sur cette dernière, vous prendrez le téléphérique qui vous emmènera à Po Lin. Là, vous monterez les nombreuses marches qui vous conduiront jusqu’au Big Bouddha puis vous prendrez une collation végétarienne(6) au monastère bouddhiste.

Cependant, si vous souhaitez une pause déjeuner, partez en quête de(7) la fameuse cuisine cantonaise, « les dim sum ». Ce sont des plats à petites portions, typiques de Hong-Kong, à déguster avec du thé. Ou si vous préférez, ce sera un « hot pot », ce plat qui ressemble à la « fondue » française : un récipient central contient 2 sortes de liquides (l’un très épicé, l’autre non) dans lesquels vous trempez des morceaux de viande, de poisson, de légumes, jusqu’à ce qu’ils soient cuits.

Quand on va à Hong-Kong, on en profite aussi pour faire les magasins : soit dans les immenses et luxueux centres commerciaux où vous pourrez trouver toutes les grandes marques internationales, soit sur les marchés comme le Lady market ou dans les petites rues bondées(8). Hong-Kong, l’Asie mélangée avec l’Europe…

1. au fur et à mesure : progressivement
2. érudite : qui a beaucoup de connaissances
3. colonie : terre approprié par l’Angleterre
4. rétrocédée : rendue
5. gratte-ciel : building, grand immeuble
6. collation végétarienne : un goûter sans viande
7. en quête de : à la recherche de
8. bondées : pleines de monde

 

téléchargez gratuitement la version imprimable de N°2 CORRESPONDANT

Je souhaite recevoir la newsletter