Gauguin à L’École de Pont-Aven

Célèbre pour ses peintures réalisées à la fin de sa vie en Polynésie, Paul Gauguin (1848-1903) a pourtant développé son style au sein de l’Ecole de Pont-Aven, de 1886 à 1890, à la suite du mouvement impressionniste.

3513980429.3En effet, Paul Gauguin a débuté sa carrière dans le milieu artistique en tant que simple amateur d’art. Sillonnant(1) les expositions des salons et les ateliers(2) d’artistes, il rencontre de nombreux peintres tels que Pissarro et Monet. C’est grâce à ses activités d’amateur et de collectionneur qu’il comprend avec pertinence(3) les questionnements de ces artistes, mais également ses limites. Petit à petit, il se met à dessiner et à peindre. Il est d’abord très fortement influencé par Pissarro. Cependant, il considère que l’impressionnisme ne laisse pas de place à la pensée.
Parce qu’il est également un grand voyageur, il s’est imprégné4 de la beauté des pays visités et s’est forgé une sensibilité puissante et instinctive pour les agencements(5) des couleurs et des formes. Il arrive à Pont-Aven après quelques séjours à l’étranger afin d’avoir «la liberté de tout oser».Pont-Aven est une petite ville située à quelques kilomètres de Lorient, en Bretagne. La variété des paysages et les changements de lumière répondent à ses désirs de réaliser une peinture plus directe, inventive et aussi cérébrale(6). D’une immense curiosité, il est très cultivé. D’ailleurs, il est aussi influencé par la peinture japonaise qui entoure les formes de noir  que par la peinture de Delacroix pour les accords de couleurs. Il s’intéresse également à l’art péruvien et aux coutumes bretonnes. Avec Emile Bernard, Paul Paul_Gauguin_-_Mata_MuaGauguin crée l’Ecole de Pont-Aven. Autour d’eux, de nombreux peintres comme Paul Sérusier ou Maurice Denis développent une peinture audacieuse(7). Sa façon de peindre en utilisant des couleurs très vives participe à la naissance du mouvement Nabi. Cependant, bien que très influent sur ces artistes, il reste totalement incompris et rejeté de son vivant(8). Son œuvre et l’intelligence qu’elle dégage ont énormément influencé Matisse, par exemple, mais aussi Kandinsky pour l’abstraction lyrique. Peintre mais aussi sculpteur, Paul Gauguin est allé à la découverte de nouveaux paysages mais également à la découverte de nouveaux chemins de la représentation.

1. sillonnant (part. présent du v. sillonner) : parcourant, marchant
2. ateliers (n. m.p.) : salles, pièces où travaillent les artistes
3. pertinence (n. f.s.) : intelligence et justesse
4. s’est imprégné (v. s’imprégner) : s’est rempli de, a absorbé
5. agencements (n. m.p.) : organisations
6. cérébrale (adj. f.s.) : intellectuelle, spirituelle, réfléchie
7. audacieuse (adj. f.s.) : qui ose, aventureuse
8. de son vivant : avant de mourir