Le Festival interceltique de Lorient, une occasion à ne pas manquer !

Le Festival interceltique de Lorient,  une occasion à ne pas manquer !

Par Laura Tejeda Meza

Envie de dépaysement ? Rendez-vous au Festival interceltique de Lorient ! Un festival unique au monde où culture, gastronomie, tradition et histoire sont au rendez-vous.

Ce festival est né en 1971 à partir d’une compétition annuelle de bagadoù, un ensemble musical interprétant, le plus souvent, le répertoire traditionnel breton. Toutefois, cette compétition s’est tournée vers l’ « inter-celtisme » dès l’année suivante, pour se démarquer(1) des autres festivals de la région. Au début, le festival était essentiellement un rassemblement intime entre membres de la culture celte. Mais avec le temps, et surtout à partir des années 90, il a acquis davantage de renommée. Aujourd’hui, il est l’un des festivals les plus importants de France par son nombre de visiteurs : huit-cent-mille ! Cela sans compter sa grande influence dans divers secteurs, depuis la diffusion de la culture celtique jusqu’à l’impact économique dans la ville de Lorient en Bretagne.

Le Festival interceltique de Lorient est surtout connu pour sa programmation musicale, avec des concerts tous les jours (jour et nuit, avec plus de quatre-mille-cinq-cents musiciens et chanteurs) sur des scènes et dans les bars de la ville. De plus, il est aussi reconnu pour ses spectacles de danses que pour ses diverses activités culturelles : ateliers de découverte et d’initiation à la danse irlandaise ou aux langues celtes, dont le breton et le gaélique ; cours gratuits d’instruments celtes ; concours de cornemuse(2) ; expositions de photos, costumes et arts ; dégustations gastronomiques ; visites touristiques ; conférences ; défilés quotidiens ; courses de voiles (CeltiCup), de golf (Golfceltrophy) ; compétitions de gouren (appelé aussi lutte bretonne) et de différents jeux athlétiques bretons ; un marché, et encore beaucoup plus !

L’un des événements les plus attendus est la Grande parade des nations celtes qui a lieu toujours le premier dimanche du festival. Pour l’édition 2017, elle a été longue de plus d’un kilomètre et elle a réuni plus de trois-mille-cinq cents artistes (musiciens, chanteurs et danseurs) en costumes traditionnels.

Le festival rassemble des artistes de différentes nations celtes, mais l’une d’entre elles est spécialement mise à l’honneur chaque année pendant toute la durée du festival, selon une tradition qui perdure(3) depuis 1994. La nation invitée dispose d’un espace exclusif, mais elle doit l’organiser et le financer par ses propres moyens. L’année dernière, c’était l’Écosse ; cette année (du 3 au 12 août 2018), ce sera le tour du Pays de Galles !

Une partie de la mémoire de l’Europe

Les Celtes ont été le peuple le plus puissant d’Europe, dont les territoires allaient de la mer Noire à l’Irlande ; ils sont donc une partie importante de la mémoire, de la culture et de l’histoire européenne par son influence et son héritage. En effet, ils ont été les premiers à travailler le fer – bien avant les Grecs et les Romains – en mettant au point tous les outils de base qu’on utilise encore aujourd’hui. De même, ils ont été les précurseurs(4) de l’art non figuratif et plusieurs festivités et légendes sont issues de l’imaginaire culturel celte. D’ailleurs, des milliers de fleuves, vallées et villes ont gardé des noms celtiques, dont Paris !

Parmi les nations celtes, on trouve :

– les Asturies : principauté autonome au nord-ouest de l’Espagne.

– la Bretagne : région du nord-ouest de la France.

– les Cornouailles : comté situé dans la pointe sud-ouest de la Grande-Bretagne.

– l’Écosse : nation située au nord de la Grande-Bre-tagne.

– la Galice : province autonome située au nord-ouest de l’Espagne, entre le Portugal et les Asturies.

– l’Île de Man : située en mer d’Irlande.

– l’Irlande : à l’ouest de la Grande-Bretagne.

– le Pays de Galles : nation située à l’ouest de la Grande-Bretagne.

Et cette liste n’est pas exhaustive.

A signaler qu’il existe une importante diaspora(5) celtique dans divers pays sur tous les continents, qui conserve précieusement sa musique, sa langue et sa culture. Même si un pays est composé de plusieurs peuples dont les différentes cultures se fondent habituellement dans le panorama général du pays, l’empreinte celte est bien visible ! Le seul fait de se trouver en Bretagne est un véritable changement, pas seulement du fait du décor, mais aussi de la riche influence celte, tangible dans la vie de tous les jours. Une expérience unique pour se régaler, découvrir, apprendre… Bref, une occasion à ne pas manquer !

Lexique

1. se démarquer (v.) : se différencier

2. cornemuse (n. f.s.) : instrument de musique

3. perdure (v. perdurer) : continue

4. précurseurs (n. m.p.) : personnes qui annoncent

5. diaspora (n. f.s.) : dispersion d’un peuple à travers le monde

 

téléchargez gratuitement la version imprimable de LCFF63-SPECTACLE.pdf

Je souhaite recevoir la newsletter