Dijon, au cœur de la Bourgogne

Si vous demandez à un Français ce que lui évoque Dijon, il vous répondra systématiquement : « Dijon, c’est la moutarde ! ». Vous avez compris que la gastronomie sera au rendez-vous ! Mais elle n’est pas le seul intérêt de la ville.

Un peu d’Histoire

Cent-soixante-mille habitants peuplent le chef-lieu de la région Bourgogne. On ne peut pas dire qu’il y a un véritable passé industriel

© Office de Tourisme de Dijon - Atelier Démoulin
© Office de Tourisme de Dijon – Atelier Démoulin

ou manufacturier(1), car Dijon fait partie de ces villes qui ont une tradition plutôt intellectuelle, avec le développement de la médecine, des universités, des administrations, en particulier judiciaires(2).

C’est l’Histoire, et en particulier celle des ducs de Bourgogne, qui a fait la renommée de Dijon, lui apportant une dimension européenne dès 1364. En un siècle environ, la ville s’est développée et embellie(3) grâce à ces fameux ducs. Je ne résiste pas au plaisir de citer quelques noms, cela vous donnera une idée des personnages : Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon, Charles le Téméraire…. tout un programme !

À voir

La ville est composée de couronnes autour d’un centre-ville historique. Dans ce dernier, on trouve des quartiers résidentiels(4) anciens et des commerces. Les bâtiments y sont rénovés et entretenus selon des règles qui visent à conserver l’harmonie du style architectural. Autour de ce centre, des boulevards de type haussmannien relient les six places majeures.  L’Office du tourisme vous propose de suivre les flèches qui balisent(5) plusieurs circuits en ville. Le parcours de la chouette(6), emblème de la ville, vous permettra de caresser la chouette, une magnifique sculpture en pierre. Avec la main gauche s’il vous plaît, comme le font tous les Dijonnais lorsqu’ils passent devant l’église Notre Dame. C’est une question de respect des traditions !  Vous tomberez sans doute aussi sous le charme du jardin de l’Arquebuse et du jardin Darcy avec son gros ours blanc qui surveille l’entrée.

Et autour

 © Office de Tourisme de Dijon - Atelier Démoulin
© Office de Tourisme de Dijon – Atelier Démoulin

Je vous emmène ensuite un peu plus loin, à la découverte des canaux qui couvrent la région bourguignonne. Plus de mille kilomètres de voies navigables(7), ce sont autant de chances pour réussir des vacances originales : des vacances en bateau au fil de l’eau !
Il faut savoir que ce type de tourisme est favorisé dans cette région. Vous pouvez donc compter sur des services de qualité, un environnement entretenu et de charmants  paysages. Qui dit Bourgogne, dit gastronomie. Et qui dit gastronomie, dit également bon vin (toujours avec modération(8) !). Il existe de nombreux domaines qui proposent des vins fins et équilibrés. Une dégustation s’impose, avec des noms tels que Pommard, Côte-de-Beaune, Chassagne-Montrachet ou encore Nuit-Saint-Georges pour finir de rêver.

Je vous invite à les accompagner d’un bœuf bourguignon, d’un coq au vin, d’œufs en meurette, ou encore d’escargots pour les courageux ! Vous découvrirez ces plats traditionnels dans les innombrables restaurants et auberges de la région, ainsi qu’une cuisine plus créative. Savez-vous que vous êtes dans la région de France qui compte le plus grand nombre de restaurants étoilés par les guides gastronomiques ? J’espère que vous saurez en profiter !

La moutarde
C’est une association d’idée évidente pour tous les Français : Dijon et la moutarde. En effet, la ville a longtemps fabriqué ce condiment que l’on conserve au réfrigérateur et qui relève nos vinaigrettes ou accompagne les viandes. Aujourd’hui, la plante qui donne les graines servant à faire la moutarde n’est presque plus cultivée en France. Nous l’importons principalement du Canada ; cependant nous pouvons continuer à nommer le produit « moutarde de Dijon » car cette appellation(9) dépend d’une recette et non d’une origine géographique.

1. manufacturier (adj. m.s.) : relatif aux  usines de fabrication
2. judiciaires (adj. f.p.) : qui se rapportent à la justice, aux lois
3. embellie (adj. f.s.) : devenue belle  
4. quartiers résidentiels : secteurs avec des habitations
5. balisent (v. baliser) : indiquent le  chemin à suivre
6. chouette (n. f.s.) : gros oiseau qui vit la nuit
7. voies navigables : canaux sur lesquels on peut passer en bateau
8. avec modération : en petite quantité
9. appellation (n. f.s.) : façon de nommer

 

téléchargez gratuitement la version imprimable de Rendez-vous à N° 18

Je souhaite recevoir la newsletter