Diderot, Regrets sur ma vieille robe de chambre ou Avis à ceux qui ont plus de goût que de fortune

Diderot, Regrets sur ma vieille robe de chambre ou Avis à ceux qui ont plus de goût que de fortune

Erreur: Aucune page de commande n’a été configurée. Se rendre dans les Réglages pour en configurer une.

par Florence Teste

Denis Diderot est né en 1713 à Langres et il est mort en 1784 à Paris. Il quitte sa  région de Champagne-Ardenne pour étudier la philosophie et la théologie à la Sorbonne à Paris. Il se lie d’amitié avec Rousseau, Condillac, d’Alembert, Grimm. Pendant toute sa vie, il écrit de très nombreux textes : des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre, des éloges, des critiques d’art et surtout, des essais philosophiques. Certains de ses écrits sont considérés comme subversifs. Il est même emprisonné en 1749 pour sa Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient dans laquelle il développe des idées athéistes.

Pour lire la suite…