Chargé des relations internationales

par le Centre de langue française de la  CCI Paris Île-de-France

Spécialisé dans l’enseignement du français professionnel, le Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France est heureux de soutenir la rubrique « Focus sur un métier ».
Chaque mois, nous mettons en lumière un métier appartenant à l’une des filières que le Centre de langue française développe. En août, les relations internationales et la diplomatie : nous avons choisi de vous présenter le métier de « chargé des relations internationales ».

Le métier
Vous parlez bien l’anglais (et/ou d’autres langues), vous aimez voyager, vous appréciez de rencontrer de nouvelles personnes, vous vous intéressez aux cultures étrangères et en particulier, aux questions de société, de politique, de coopération internationale.
Vous vous préparez à exercer ou vous exercez déjà un poste dans une organisation internationale, nationale ou régionale qui intervient dans les échanges entre pays. Ou encore vous travaillez dans les médias.
Vous êtes alors concerné par les relations internationales.
Ce type de poste peut s’exercer dans de nombreux domaines comme :
l’administration (ministères, opérateurs des ministères, agences étatiques, réseaux consulaires, …)
les organisations internationales (ONU, UE, UNESCO, FAO, …)
les ONG
les entreprises multinationales
l’enseignement supérieur (public ou privé)
les médias
Dans des structures aussi différentes, il y a bien sûr de nombreuses façons de pratiquer ce métier. Mais généralement, le/la chargé(e) des relations internationales travaille sur des échanges entre entités de plusieurs pays mais qui peuvent être plus ou moins équivalentes.
Prenons l’exemple de l’enseignement supérieur : il existe de très nombreux programmes mis en place par les gouvernements : Erasmus+, N+I, Brafitec, etc. De même, de nombreux établissements de niveau équivalent ont passé des accords bilatéraux entre eux. Le/la chargé(e) des relations internationales s’occupe des programmes d’échange d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs. Il/elle propose de nouvelles formations (et de nouveaux diplômes) plus spécifiquement adaptées à tel ou tel public universitaire. Il/elle en négocie le contenu des programmes et voyage pour en faire la promotion dans les pays concernés.

La formation
De nombreux diplômes universitaires ouvrent les portes des métiers des relations internationales. Un Master (bac + 4 ou 5) est généralement le minimum requis.
Souvent, les relations internationales représentent une spécialisation à l’intérieur d’un domaine plus vaste. Ainsi, ces diplômes peuvent être proposés dans les facultés de droit, les écoles de commerce mais aussi dans les Grandes Écoles comme Sciences Po, HEC, etc.
Toutefois, comme ce domaine est relativement récent, on trouve également de nombreuses personnes en poste qui sont issues du domaine des langues (enseignants, interprètes, etc.) et qui ont appris le métier « sur le tas ».

Diplôme de français professionnel diplomatie & relations internationales B1
Le Diplôme de français professionnel DIPLOMATIE & RELATIONS INTERNATIONALES B1 permet de valider les capacités à communiquer de manière efficace dans les situations de communication courantes de la vie professionnelle des publics concernés. Elles correspondent aux situations d’échanges courants
1. au sein d’une organisation (présentations, organisation d’une réunion, d’une mission)
2. au cours d’une mission (logistique de la mission, activités de la vie quotidienne, écrits professionnels)
3. au cours d’une conférence internationale (exposé, présentation d’un projet, participation à un débat)
Le Diplôme de français professionnel DIPLOMATIE & RELATIONS INTERNATIONALES B1valide une compétence en français de niveau B1 sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). À ce niveau, le candidat comprend et s’exprime dans les situations les plus courantes et les plus habituelles de la vie sociale et professionnelle.
http://www.francais.cci-paris-idf.fr/dfp-diplomatie-b1/

Pour vous aider
http://enseigner.tv5monde.com/collection/francais-des-relations-internationales
Objectif diplomatie 1 et 2, Le français des relations européennes et internationales, Hachette, (livre + CD audio), niveau A1-A2 et B1-B2
Administration.com, CLE International, cahier d’activités, niveau A2
Diplomatie.com, CLE International, cahier d’activités, niveau A2-B1

Lexique
un accord cadre : un accord général qui fixe un cadre dans lequel des
négociations peuvent avoir lieu
un accord bilatéral : un accord entre deux parties
un accord tripartite : un accord entre trois parties
une clause : un article spécifique d’un accord
un avenant : un élément qui a été ajouté après la signature du contrat,
en accord avec toutes les parties
un contrat : un accord précisant les conditions de réalisation
un signataire : la personne qui signe un accord
le réseau consulaire : l’ensemble des éléments qui représentent l’État
à l’étranger (ambassades + consulats + instituts français + missions
économiques locales + …)
un ministère de tutelle : le ministère dont dépend tel établissement
ou telle institution

téléchargez gratuitement la version imprimable de Focus n°32

Je souhaite recevoir la newsletter