Bonjour Monsieur Courbet

Par Daphné Brottet

Je vais vous présenter l’une des plus célèbres peintures de Gustave Courbet, La rencontre rebaptisée Bonjour Monsieur Courbet réalisée en 1854. Cette œuvre peinte à l’huile est conservée au Musée Fabre, à Montpellier, dans les salles consacrées au collectionneur, mécène(1) et ancien conservateur Alfred Bruyas (1821-1876). Sa présentation à l’Exposition universelle en 1855 a fait scandale.

Trois hommes et un chien sont représentés. Il s’agit du mécène de l’artiste, un bourgeois de la ville nommé Alfred Bruyas, accompagné de son domestique, Calas, et de Courbet lui-même. Ce tableau a suscité(2) de vives critiques et un rejet total de la commission de l’Exposition universelle. En effet, en 1855, la France est extrêmement conservatrice concernant les classes sociales et les conventions picturales(3). Et, Courbet, issu lui-même d’un milieu bourgeois, se fait provocateur en brisant certains codes de représentation.

801px-Gustave_Courbet_-_The_Meeting_or_Bonjour_Monsieur_Courbet_-_WGA05463Artiste emblématique(4) du Réalisme, Courbet expose des scènes au spectateur qu’il n’est pas convenable de montrer, selon de nombreux critères esthétiques et moraux de l’époque. Pour commencer, il représente tous les protagonistes de la scène au même niveau et sur un même plan. Par ailleurs, l’attitude de l’artiste dans la lumière du soleil semble  hautaine(5), tandis que Monsieur Bruyas et Calas sont dans l’ombre d’un arbre. L’artiste a été accusé de mépriser son commanditaire(6). Mais ce qui a vraiment fait scandale, c’est que Courbet a bousculé la hiérarchie des rôles et de la place sociale de chacun. On voit l’artiste avec son matériel de peinture, le bourgeois immobile bien vêtu, et, derrière lui, son domestique Calas au visage buriné, la tête baissée. Le peintre semble considérer alors sa propre position de travailleur proche de celle du domestique, alors qu’il se place sur le même plan que son mécène bourgeois.

Ainsi, Gustave Courbet, bâton de pèlerin en main dans un décor désertique rappelant les scènes bibliques, s’amuse à malmener(7) les conventions. Tout se joue en miroir, jusqu’à la signature qu’il situe en bas à gauche, avec les coquelicots. Cette œuvre a eu un véritable succès auprès de la classe ouvrière.

Lexique

1. mécène (n. m.s.) : personne qui finance
2. a suscité (v. susciter) : a donné naissance
3. picturales (adj. f.p.) : relatives à l’image
4. emblématique (adj. m.s.) : représentatif
5. hautaine (adj. f.s.) : méprisante, prétentieuse
6. commanditaire (n. m.s.) : personne qui a passé commande
7. malmener (v.) : bousculer, déranger

téléchargez gratuitement la version imprimable de Arts

Je souhaite recevoir la newsletter