Art et crise économique

Par Solange Beaudouin

L’art est un domaine bien particulier dans l’expression humaine. Pendant de nombreux siècles, il a dû correspondre aux dogmes de la société et à ses contraintes, sous peine de censure, et il était réservé à une élite fortunée. Depuis le XIXe siècle, on voit bien qu’au contraire, il s’est exonéré de ces obligations pour se développer sans aucune retenue.
Mais aujourd’hui, que peut-on dire de l’art et de ses formes d’expression dans un paysage économique qui est très clairement à l’austérité et aux restrictions budgétaires ?

On pourrait penser, au regard des prix exorbitants de quelques ventes d’objets rares, que l’art est toujours un domaine à part, peu touché par la crise économique internationale.
Une partie du commerce de l’art, en effet, est un marché plutôt florissant : celui des collectionneurs, des riches particuliers qui souhaitent acheter tel ou tel tableau ou chef-d’oeuvre.

Pour lire la suite …