Je n’suis pas bien portant Gaston Ouvrard

Voulez-vous écouter une curiosité ? Suivez ce lien (https://www.youtube.com/watch?v=mluu9VIGifQ). Vous y verrez/entendrez un véritable morceau de bravoure(1) : Gaston Ouvrard chante Je n’suis pas bien portant.
Gaston Ouvrard est un comique-troupier. Le comique-troupier est un genre à lui tout seul : c’est un homme, souvent un ancien militaire, qui propose des numéros qui divertissent la troupe(2), soit en chantant, soit en racontant des histoires qui sont liées à la vie de soldat.
Le premier troupier connu a été Eloi Ouvrard, le père de Gaston Ouvrard. De grands artistes de l’époque se sont aussi illustrés dans ce style : Fernandel, Raimu, Rellys, Maurice Chevalier.
Dans cette chanson, Ouvrard dresse une longue liste des douleurs dont il souffre. Remarquez avec quelle rapidité il chante son texte et la mémoire qu’il lui a fallu pour énoncer ces vers sans se tromper !

J’ai la rate qui s’dilate
J’ai le foie qu’est pas droit
J’ai le ventre qui se rentre
J’ai l’pylore qui s’colore
J’ai l’gésier anémié
L’estomac bien trop bas
Et les côtes bien trop hautes
J’ai les hanches qui s’démanchent
L’épigastre qui s’encastre
L’abdomen qui s’démène
J’ai l’thorax qui s’désaxe
La poitrine qui s’débine
Les épaules qui se frôlent
J’ai les reins bien trop fins
Les boyaux bien trop gros
J’ai l’sternum qui s’dégomme
Et l’sacrum c’est tout comme
J’ai l’nombril tout en vrille
Et l’coccyx qui s’dévisse

Ah ! Bon Dieu ! Qu’ c’est embêtant
D’être toujours patraque,
Ah ! Bon Dieu ! Qu’ c’est embêtant
Je n’suis pas bien portant.

Lexique
1. bravoure (n. f.s.) : courage
2. troupe (n. f.s.) : groupe de soldats

téléchargez gratuitement la version imprimable de Chanson 52

Je souhaite recevoir la newsletter