L’agriculture française moderne face à de nouveaux défis humains

par Florent Péronnet

L’Histoire nous montre que l’agriculture doit sans cesse(1) s’adapter pour nourrir les populations.  La France est un pays agricole depuis des siècles. Son agriculture a dû se moderniser après la Seconde guerre mondiale pour répondre à l’urgence alimentaire. Aujourd’hui, elle doit encore évoluer pour répondre à ce défi : nourrir sainement(2) sa population.

Historiquement, le développement de l’agriculture dite « moderne » se fait après la Seconde guerre  mondiale. En 1962, les 6 pays fondateurs de l’Union Européenne (la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas) lancent la Politique Agricole Commune (PAC). L’objectif est de garantir la paix en Europe et d’assurer l’indépendance alimentaire de sa population.
Les producteurs sont donc encouragés à produire plus.  Pour cela, l’Europe aide les agriculteurs à s’équiper d’outils de production modernes : tracteurs, matériel de stockage, etc.P1050617

Dès les années 70, l’objectif de la PAC est rempli : l’Europe est autonome en ce qui concerne son alimentation. Mais à partir des années 80, l’Europe est déjà en situation de surproduction ; de plus, son modèle de production devient trop polluant pour l’environnement.  Au cours des décennies(3) suivantes, le nombre de pays adhérant à l’Union Européenne s’élargit jusqu’en 2007 où la Bulgarie et la Roumanie rejoignent la PAC : 27 pays sont désormais(4) concernés par la politique agricole commune. Aujourd’hui, l’agriculture européenne est confrontée à une baisse du nombre d’agriculteurs ainsi que des surfaces agricoles.
En superficie, la France métropolitaine représente 55 millions d’hectares. Aujourd’hui, 28 millions d’hectares sont occupés par des activités agricoles, soit plus de 50% du territoire français. Avec ses
527 000 exploitations agricoles (mais en 1955, elle en comptait 2,3 millions), la France reste le premier pays producteur agricole européen. Cependant, elle perd actuellement en surface agricole l’équivalent d’un département français tous les 10 ans : c’est que l’on appelle l’ « artificialisation » des terres agricoles.
Au final, la PAC a permis aux exploitations agricoles d’être très productives et de s’agrandir : depuis 2000, la taille moyenne des exploitations est passée de  45 hectares à 55 hectares.

La France est aussi le premier consommateur européen de pesticides(5), le troisième mondial. Mais la société attend une nouvelle orientation pour son agriculture : une alimentation de meilleure qualité et moins polluante, une agriculture locale et créatrice d’emplois pour son territoire. En 2007, le gouvernement français a initié un grand mouvement politique pour tenter d’orienter l’agriculture vers une production plus respectueuse de lAgriParisPicturesa santé et de l’environnement : le « Grenelle de l’environnement » est lancé. Ce plan prévoit notamment de diviser par deux l’utilisation des pesticides et d’augmenter à 20% la part de la surface agricole en agriculture biologique d’ici 2020. L’agriculture biologique est une agriculture qui n’utilise pas de produits ni d’engrais(6) chimiques.

L’agriculture a toujours eu un impact sur le mode de vie des Français. Par exemple, les « grandes vacances » (juillet et août) sont liées à l’agriculture : historiquement, en France, les enfants consacraient leurs mois de juillet et d’août à la moisson(7) et aux vendanges(8). Ils ne pouvaient donc pas aller à l’école, ce qui explique le calendrier scolaire français. On peut donc penser qu’un développement important de l’agriculture biologique va à nouveau modifier le mode de vie des Français : par exemple, on pourrait imaginer une relocalisation(9) de l’activité humaine avec une agriculture au cœur des villes.

Les chiffres autour de l’agriculture
527.000 exploitations agricoles
1.000.000 travailleurs (exploitants et salariés)
Taille moyenne des exploitations : 55 hectares
Chefs d’exploitation :
–          90 % ont plus de 40 ans
–          27% sont des femmes

1. sans cesse : sans arrêt, continuellement
2. sainement : d’une manière qui est bonne pour la santé
3. décennie : période de 10 ans
4. désormais : à partir de ce moment
5. pesticides : produits chimiques qui détruisent les mauvaises herbes
6. engrais : produit qui favorise la croissance des  plantes
7. moisson : récolte des blés et autres cultures
8. vendanges : récolte des raisins
9. relocalisation : le fait de rapprocher les sites de production des zones de consommation (produire localement)

téléchargez gratuitement la version imprimable de N°2 SOCIETE

Je souhaite recevoir la newsletter