tourisme

Un festival de festivals !

Par Mélanie Hernandez

Francofolies
de la Rochelle
(juillet)
Voici un autre des plus fameux festivals de France. Jean-Louis Foulquier (grand amoureux de musique, homme de radio et producteur, décédé en 2013) l’a fondé en 1985 dans l’idée de faire entendre des musiques actuelles, principalement francophones, à un très large public.

Lire la suite → -

Chanson

La chanson francophone au XXe siècle

par Laura Tejeda Meza

Au XIXe siècle, la chanson française existait au coin des rues. Devenant populaire, elle a encouragé la création des premières salles de spectacles. Cependant, c’est grâce au développement technologique qu’elle a pu s’inviter chez les spectateurs et être reproduite indéfiniment. La chanson française a été un élément d’échange, de partage et de revendication tout au long de son histoire. Elle est extrêmement riche et variée grâce aux multiples influences rencontrées jusqu’ici.

Pour lire la suite…

vins

Chansons à boire

par Khiem Tran-Dinh

Vin et musique, voilà deux ingrédients indispensables pour faire la fête ! Le nombre des festivals qui mêlent ces deux thématiques en témoigne. Pour n’en citer qu’un qui les célèbre ensemble, je choisis le «Festival vin et musique» du domaine Clos-Vougeot en Bourgogne : du 20 au 28 juin, Yo-Yo Ma (violoncelle), Mathilde Calderini (flûte), David Chan (violon) présentent des œuvres de Bach, Mozart, Rossini.

Lire la suite →

recette

L’opéra

par Clarisse Maratchia

L’Opéra est un classique de la pâtisserie française. C’est un gâteau rectangulaire, composé de biscuits imbibés(1) de sirop de café, de crème au beurre parfumée au café et de ganache au chocolat. Le dessus de l’Opéra est recouvert d’un glaçage(2) au chocolat noir et décoré de petits morceaux de feuille d’or. La légende dit que l’épouse de l’inventeur de ce gâteau le nomma Opéra en voyant une danseuse étoile et des petits rats(3) faire des pas de danse dans sa boutique.

Pour lire la suite…

grammaire

L’Alphabet Phonétique International

Par Florence Teste

L’A.P.I.
L’Association Phonétique Internationale a été créée en 1886 par des professeurs britanniques et français. Ensemble, ils ont développé l’Alphabet Phonétique International (A.P.I.), dont la première version a été publiée en 1888. Il a été révisé plusieurs fois depuis cette date, la dernière s’étant déroulée en 2005.
L’A.P.I. a pour objectif de transcrire tous les sons du langage parlé, quelle que soit la langue.
Au total, l’A.P.I. comporte plus d’une centaine de signes. Ces signes sont des lettres qui ont été principalement empruntées aux alphabets romain et grec ainsi que des signes diacritiques (les signes diacritiques sont de petits éléments que l’on rajoute sur ou sous les lettres : accents, cédilles, points, apostrophes, et qui modifient la prononciation du son).

téléchargez gratuitement la version imprimable de grammaire

Je souhaite recevoir la newsletter
ameriqueafrique

Le blues

Par Mélanie Hernandez

Dans ce numéro sur la musique, nous avons rassemblé les rubriques Afriques et Amériques pour évoquer les liens forts qui unissent ces deux continents. Voici l’histoire d’un genre musical qui a inspiré bien d’autres courants, issu d’un mariage forcé entre le peuple des États-Unis et des esclaves importés de toutes les régions d’Afrique : le blues.

Pour lire la suite…

Image